Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

L’avenir du canal de la Meuse

Soumis à des restrictions budgétaires, , l’organisme public Voies Navigables de France entend redéfinir « les différents niveaux de service » de l’ensemble du réseau fluvial, Meuse compris. La question du maintien de la navigation est clairement posée.Concrètement, 20 % du réseau fluvial « les moins circulés » de Voies navigables de France serait touché ! Parallèlement des grands chantiers (tels que le canal Seine-Nord Europe) seraient privilégiés au détriment de la navigation fluviale de plaisance. L’ensemble des collectivités locales, les associations et usagers meusiens voient avec inquiétude et colère les conséquences d’une telle mesure.
Ce serait inacceptable pour notre territoire et pour l’ensemble de la région Grand Est !En effet, outre le Canal de la Meuse (de l’écluse 1 de Troussey jusqu’à Pont de Bar) les canaux des Ardennes et des Vosges (de l’embranchement de Nancy à Fontenoy-le-Château) seraient « dénavigués » dans un avenir proche. D’autres canaux ne seraient plus utilisables ou uniquement pour du transit inter bassin et seulement à vide, le Canal de la Marne au Rhin Ouest et le canal entre Champagne Bourgogne dans leur totalité.Le Conseil Départemental de la Meuse soutient de nombreuses collectivités dans sa politique de promotion du tourisme vert. Des investissements importants ont été réalisés ou sont en cours d’élaboration (de Commercy à Stenay en passant par Verdun, Saint-Mihiel ou Val de Meuse Voie Sacrée) pour valoriser un tourisme fluvial et fluvestre (canaux, chemins de randonnées pédestres/vélo et voies vertes) de qualité.De même, les collectivités sont engagées aujourd’hui dans des démarches de transition écologique et développent des projets sur les linéaires fluviaux : déplacements doux, production d’énergie ou d’activités culturelles ou de loisirs (exemple du centre historique de Verdun). Cette reconquête des berges et des canaux va générer dans les années à venir des usages innovants en terme de transports en lien avec la loi mobilité en débat en ce moment au Parlement. Il serait regrettable de les condamner par avance.Enfin, une dimension européenne évidente existe pour relier notre région au reste de l’Europe le long de ces espaces navigables ( Meuse à vélo regroupe plus de 443 kms entre notre région et le Nord de la Belgique). Dans ce contexte, l’ensemble des collectivités territoriales, les acteurs et les professionnels du tourisme sont extrêmement inquiets des conséquences de la dégradation voire de la fermeture à la navigation de portions du canal de la Meuse. Ce canal de la Meuse est un élément d’​attractivité important pour nos territoires ruraux. Il est un maillage essentiel et structurant de notre département ! Au regard du manque de visibilité sur la pérennité de ce canal, l’Assemblée départementale :➢ Demande une clarification de la position de l’Etat sur l’avenir de ce canal de la Meuse➢ Réaffirme l’impérieuse nécessité d’entretenir le canal de la Meuse afin de retrouver un état fonctionnel acceptable permettant ainsi de dynamiser ces itinéraires à potentiel touristique engendrant des retombées économique pour le territoire,➢ Demande que les différents acteurs (Etat, Région, Département, Intercommunalités, Communes, associations,…) puissent ensemble, mettre en place un véritable projet de développement autour du canal,➢ Réclame que les fonds de l’Union Européenne, l’Etat, la Région, le Département soient mobilisés rapidement afin de créer ce projet de développement partagé par tous

L’avenir du canal de la Meuse
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

remy 01/09/2020 17:41

possédant un bateau fluvial depuis six années c est mon habitation qu elle tristesse de voir le port de Verdun vide et de ne plus pouvoir naviguer depuis aout l année dernière je ne peux bouger c est désolant déprimant je suis emprisonnée sur le canal le bateau étant la liberté qui en ces temps difficiles ne permet plus d aller au fil de l eau sincères salutations