Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

TVA anti délocalisation, le débat relancé

Jean-François Copé, le SecrétaireGénéral de l’UMP souhaite faire de notre mouvement politique, un espace de débat et de propositions. Il suggère d’instaurer une TVA sur les importations et de supprimer, ni plus ni moins, les 35 heures.  Agit-il dans le bon sens ou prend-il un pari risqué à quelques semaines des élections cantonales ?

La « TVA sociale » est une idée assez ancienne, mise en place en Allemagne par le social-démocrate Schroeder au début des années 2000. Il s’agirait en fait de transférer une partie des charges sociales qui pèsent sur le travail vers la TVA et la CSG. Un point de TVA diminuerait de 8 milliards les charges sociales et ne représenterait qu’une hausse de 2 euros sur un caddie de 200 euros pour le consommateur !

L’objectif, on l’a bien compris, est de baisser le coût du travail qui est plus élevé en France que chez nos concurrents directs (33,2 euros par heure, contre 30,6 en Allemagne, 28,2 euros dans la zone euro et 24,3 euros dans l’ensemble de l’Union européenne).

Prenons un exemple concret. Un producteur de pommes de la Meuse, située en zone frontalière, m’a alerté dernièrement sur la concurrence « déloyale » de pommes importées d’Allemagne, moins chères que celles produites en France, en raison d’une différence de taux horaire de 3 euros de l’heure !  Ainsi, la Fédération Nationale des Producteurs proposait d’expérimenter une CME (Contribution au Maintien de l’Emploi) pour les emplois saisonniers en 2010. En vain ?

800px-Cotisations sociales OCDE

 

Certes, cette idée intéressante, lancée un peu trop rapidement par Jean-Louis Borloo lors des élections législatives de 2007, aurait fait perdre à la majorité présidentielle une cinquantaine de sièges de député. Depuis, nos hommes politiques semblent pétrifiés dès que l’on évoque cette TVA anti délocalisation ou cette CME.

Le rôle des acteurs politiques n’est-il pas avant tout de faire preuve de courage en servant les intérêts de la France, avant d’hypothétiques victoires à des élections ? En tout cas, discutons-en et si c'est utile à la France, allons-y !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article