Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Tout ça pour ça !

Avec le retour de la gauche au pouvoir, on allait voir ce qu’on allait voir dans l’Education Nationale. Les socialistes, à commencer par le député du Nord meusien, l’avaient mis en avant dans leurs professions de foi : ils seraient les défenseurs des services publics et de l’Ecole de la République dans la ruralité. Dans le dernier document de campagne distribué en fin de semaine dernière, la création de 1000 postes supplémentaires était annoncée en gros titre. Hier, le Ministère a donné la répartition de ces postes au niveau national. En Lorraine, nous aurons la « chance » de bénéficier de 10 postes supplémentaires au primaire, soit 1% contre 100 à Versailles et 80 à Créteil !

Evidemment, des critères précis ont été mis en avant pour justifier cette répartition :

- Le niveau d’encadrement de chaque académie et la variation attendue des effectifs d’élèves
- La difficulté sociale et scolaire, de façon à renforcer les académies qui y sont le plus confrontées
-  La ruralité, de façon à aider les académies dont les territoires ruraux ont été mis en difficulté par la fermeture de classes.

Combien pour la Meuse et la ruralité ? Il est, et j’espère me tromper, fort à parier, que notre département ne soit pas parmi les grands bénéficiaires au niveau régional, si l'on suit la logique nationale.

Pourquoi Nancy-Metz et Besançon sont-elles les parents pauvres, avec seulement 10 postes ?

evolution-de-la-population-lorraine-en-2040.png

On en revient aux dynamiques démographiques et économiques de notre pays, ainsi qu’aux réalités « comptables » (nous avons en Lorraine et en Meuse un taux d’encadrement supérieur à la moyenne nationale). Le Nord Est, depuis la crise industrielle, a perdu de nombreux habitants. En fait, il faut créer les conditions d’une nouvelle attractivité sur le long terme puisque les prévisions démographiques sont loin d’être satisfaisantes (link)

Plus inquiétant, à mon sens, est l’orientation de notre gouvernement. Avec une ministre de l’égalité des territoires et du logement parisienne et « verte », je ne crains que l’aménagement des territoires soit exclusivement destiné aux banlieues des grandes agglomérations. Quand on parle d’égalité des chances, ce serait bien de prendre en compte les territoires ruraux qui, eux aussi, souffrent…..

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

Olivier 08/07/2012 23:40

La faible croissance démographique (voir la baisse) n'a pas pour seule cause la crise industrielle. La Lorraine et ses quatres départements pourraient être d'avantage attractifs si ils savait
construire des vrais projets communs.

Aujourd'hui, l'esprit de clocher y est tellement fort que chacun fait ses projets dans son coin et se concurrence. Tout cela coûte cher pour un bénéfice ridicule. La Lorraine souffre de la
médiocrité de ses projets. Sa dynamique s'effrite au rythme de la concurrence stérile entre collectivités locales.

Lorsque l'on se bat entre nous, il ne faut pas s'étonner que d'autres régions et départements, mieux organisés, s'en sortent beaucoup mieux.