Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Soyons optimiste !

Selon une enquête réalisée par l'Institut IPSOS pour le Secours Populaire link, la génération des 18-30 ans se déclarerait "Angoissée, en colère mais heureuse...." Les études menées depuis plusieurs années montrent un pessimisme de notre population sur l'avenir de notre pays. Comment redonner de l'espoir à  à notre jeunesse, moteur de toute nation ? N'est-ce pas à la sphère politique d'apporter une réponse?

Pour la première fois de notre civilisation, les parents ont le sentiment que ce sera plus dur pour ses propres enfants. La génération de l'après "Baby Boom" a connu en effet le chômage et les crises économiques, contrairement aux personnes nées pendant les Trente Glorieuses. De même, l'ascenseur social semble être en panne comme le suggère le sociologue Louis Chauvel lin

Si l'on croise ce sondage avec les études de Pierre Bréchon link, on remarque plusieurs similitudes. Pour commencer, nous avons peur de la mondialisation. Le référendum sur la Constitution de l'UE en 2005 en avait été un parfait révélateur. Avec la crise financière de 2008, ce sentiment d'angoisse de l'avenir s'est donc renforcé.

Parrallèlement, les Français n'ont plus confiance dans les mécanismes démocratiques (Insitutions, abstentionnisme...). La colère serait donc une forme de cette contestation, tout comme les manifestations et les grèves.

Malgré tout, nous restons attachés à notre système social et restons heureux de vivre en France.

Pour redonner de la confiance aux Français, il faut tout d'abord tenir un discours de vérité et de pédagogie. Nous sommes capables de comprendre le monde actuel, à l'instar de nos voisins allemands. Nous tenons à notre sytème redistributif qui fait l'unité de l'Etat mais chacun doit comprendre qu'il doit être réformé pour être pérenniser. Prenons l'exemple de la réforme des retraites. Il est évident qu'au premier abord, elle semble marquer une régression sociale (on demande des efforts aux jeunes générations). Pourtant, sans ce type de mesures, ce sont les plus jeunes qui ne pourront pas bénéficier d'une retraite par répartition. 

Enfin, l'avenir de notre pays est dans son histoire. Défendons notre idéal républicain faisons la promotion de la nation française et "parti pris de vivre ensemble" dans un vrai projet de société.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article