Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Rien ne sert de courir……

A écouter certains responsables politiques socialistes, parfaitement relayés par les médias, François Hollande sera élu Président de la République le 6 mai 2012. On en est même à se demander comment le Président du Conseil Général de Corrèze pourrait encore perdre. L’élection présidentielle est-elle déjà jouée ?
En premier lieu, il convient de reconnaître les qualités du candidat socialiste. Longtemps sous estimé par la droite et ses concurrents aux primaires, François Hollande a montré dimanche dernier, dans son meeting au Bourget, sa capacité à fédérer son camp. Sur la forme, le candidat « normal » a plutôt réussi son entrée et sa première semaine de campagne.

lito_00.jpg
Cependant, sur le fond, il est loin d’avoir été convaincant. Les 60 propositions montrent une nouvelle fois le caractère conservateur et dépensier du PS. Pire, alors qu’il s’est engagé à mettre la jeunesse et l’éducation au premier plan de son programme, la seule perspective qu’il avance est le renforcement de l’ASSISTANAT (de l’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire au retour des emplois jeunes en passant par la création d’une allocation d'études et de formation sous conditions de ressources !).
Comme l’a si malicieusement rappelé jeudi soir Alain Juppé, jamais le favori des sondages de janvier ne l’a emporté en mai (de Balladur à Royal en passant par Jospin). Il y a quelques mois, après les primaires socialistes, François Hollande avait connu un trou d’air de plusieurs semaines, mettant en doute ses capacités à être un homme d’Etat. Par ailleurs, l’UMP va valider ce weekend son projet pour 2012 et le Président de la République annoncera un certain nombre de mesures dimanche soir. Contrairement à 2007, la campagne sera courte et permettra, je l’espère, de confronter les projets de chaque candidat.
Et même si l’on peut difficilement comparer Nicolas Sarkozy à une tortue, je conclurai par la fable de La Fontaine, « Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Le lièvre et la tortue en sont un témoignage ».

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article