Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Rapport PISA: faillite de l'école ou faillite de notre modèle républicain ?

 

Selon un sondage publié récemment, plus de 72 % des Français sont pessimistes pour l’avenir de la société française. Ce n’est pas le dernier rapport PISA sur nos résultats scolaires qui va améliorer le moral de nos citoyens. Pour autant, doit-on tomber dans la fatalité ou a-t-on des raisons d’espérer sur notre système éducatif ? Ne devrait-on pas remettre plus globalement à plat notre modèle républicain ?

 

« La France dans la moyenne »  

La France qui a perdu 2 places est désormais classée au 25ème rang mondial, derrière son ancienne colonie le Vietnam. Si elle continue de sombrer en mathématiques, elle connaît des progrès en français. La France tient-elle son rang en se classant dans la moyenne mondiale alors qu’elle reste la 5 ème puissance économique ? Les premières places sont occupées par les pays asiatiques, qui démontrent une nouvelle fois leur dynamique compétitive.

 jalabepa.jpg

 

Un système de plus en plus inégalitaire !

Plutôt que de parler de faillite de notre système éducatif, je pense qu’on assiste à un dysfontionnement de notre modèle républicain. En effet, l’école de la République continue de fabriquer des élites mais ne joue plus son rôle d’intégration et de creuset. Il a toujours autant de bacheliers mais parallèlement des milliers de Français sortent du système scolaire sans aucun diplôme. Selon l’OCDE, la France est quasiment la championne des inégalités, puisque nous sommes classés à la 2ème place ! Les écarts entre les élèves de milieux aisés et de milieux défavorisés ont progressé de 14 points en 10 ans ! De même, les écarts entre les élèves issus de l’immigration et les autres élèves explosent.  

Quelles solutions ?

Pour l’OCDE, notre problème principal est lié à la gouvernance de nos établissements. Il faudrait donc individualiser les enseignements et renforcer l’autonomie, en incitant financièrement les enseignants à venir travailler dans les zones prioritaires. Or, on fait exactement l’inverse…..Par ailleurs, l’école doit s’ouvrir sur l’entreprise et renforcer l’enseignement professionnel. Enfin, il faudra un jour ou l’autre remettre en cause le Collège Unique, qui continue de casser des milliers d’élèves en difficulté, tout en ralentissant la progression des meilleurs.

Identité, République, des mots devenus tabous

L’école est à l’image de notre société actuelle. Pendant longtemps, le modèle républicain a permis d’intégrer des milliers de jeunes défavorisés issus de l’immigration. On se félicite de posséder la natalité la plus dynamique d’Europe mais on pleure devant nos échecs scolaires. Aujourd’hui, force est de constater que ce modèle ne fonctionne plus et personne n’ose se poser les bonnes questions. Doit-on aménager notre modèle d’assimilation ou doit-on obliger les populations immigrées à s’y tenir ?

Il faut parfois avoir le courage de répondre à cette question fondamentale pour le vivre ensemble, qui a été galvaudée en 2010 avec le débat sur l’identité nationale. Il n’a pourtant jamais été autant d’actualité !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

anonyme 09/06/2014 16:58

Les parents veulent la paix et ne veulent pas entendre Notre message.

Mon Pere me Fair honte...

Enfin faut bien qu'on reforme ce pays

antoine 30/04/2014 16:03

l'éducation natonal 'est trop embriquer par des ideopolitique,? Syndicat et parent d'éleves,
et les parents on oublié quille avait des enfants a soutenires pour leur avenire