Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Quel bilan pour le football meusien ?

3 clubs meusiens étaient en course pour le 6ème tour de la Coupe de France, le week end dernier, l’US Thierville, l’AS Dieue-Sommedieue et le BAR FC. Aussi, avec 3 défaites (dont une en prolongation), les limites du football meusien ont semblé être atteintes.

Quel bilan doit-on tirer de la pratique du football dans notre département rural ?

 

Après 2 mois de compétition, les résultats de nos équipes (8) engagées au niveau régional sont plutôt encourageants. En effet, pour la première depuis longtemps, 4 équipes meusiennes participent au championnat de Division Honneur Régionale. Si Ligny a quelques difficultés, l’AS Dieue se situe en milieu de tableau alors que le BAR FC et le SA Verdun sont dans le trio de tête. Saint-Mihiel et Sorcy-Void participent au championnat de Promotion Honneur alors que Thierville, VHF (Vigneulles, Hannonvile, Fresnes) et Velaines se situent en Promotion Honneur Régionale.

Cependant, depuis 10 ans, aucun club du département n’a joué au plus niveau régional (il s’agissait du SA Verdun) et il faut remonter à plus de 2 décennies pour se souvenir d’un club engagé au niveau national (le BAC).

14637_1195548062392_1639177506_514303_4628817_n.jpg

Je vois au moins 3 handicaps au football meusien :

-          Un manque évident de moyens financiers, notamment privés.

       Fort heureusement, les collectivités territoriales (à commencer par le Conseil Général et son label Club 55) font des efforts importants. Par exemple, les subventions (les communes au premier plan) représentent plus de la moitié du budget d’un club comme l’AS Dieue-Sommedieue. Le manque d’activités économiques et industrielles en Meuse et la conjoncture économique accentuent les difficultés. Le club du rugby du SA Verdun se retrouve dans la même situation et peut difficilement lutter avec ses concurrents.

-          Une faiblesse des installations sportives.

      Alors que tous nos voisins sont largement équipés, en terrain synthétique, 2 villes en disposent en Meuse (Verdun, Saint-Mihiel) sans compter le centre de La Madine

-          Un problème de mentalité.

      Ce dernier point est lié, entre autre, à la structure géographique de notre territoire (scission Nord/Sud) et démographique (population faible, vieillissante et dispersée). Nous ne pouvons pas garder nos meilleurs jeunes, mais une fois partis, ces derniers ne reviennent quasiment jamais. Les querelles de clochers et les scissions de club sont trop souvent légions…..

Fort heureusement, nous disposons d’atouts évidents qu’il est possible de mobiliser. Pourquoi des clubs vosgiens, haut marnais ou ardennais réussissent mieux que nous ?

-          La formation des jeunes doit être la première priorité. Le développement des sections sportives dans les collèges ruraux va dans le bon sens.

-          La réforme des collectivités territoriales peut permettre de clarifier les aides publiques (plus de cohérence et moins de dispersion sur les investissements)

-          Notre département est très sportif (avec plus de 48000 licenciés) pour 192000 habitants (soit près de 25 %)

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article