Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Présidentielles, le « bleu » domine en Meuse !

Le 1er tour de l’élection présidentielle a, une nouvelle fois, amené son lot de surprises. En Meuse, la couleur « bleue » domine mais un bleu toujours plus foncé (et de plus en plus marine).….

images.jpg

Si, sur le plan national, nous devons d’abord nous féliciter du taux de participation, plutôt élevé autour de 80 %, malgré les sondages et les vacances scolaires.

De même, au risque de heurter certains amis de gauche, on ne peut que se réjouir du score « plutôt modeste » de l’extrême gauche (inférieur à 15 %).

Le rapport de force (dans ses délimitations les plus larges ou les plus étroites) entre la droite (entre 46 et 56 %) et la gauche (44%) reste favorable à la droite. Certes, le candidat socialiste est devant Nicolas Sarkozy, qui a perdu de nombreuses voix (environ 1.5 millions de voix) entre le 1er tour de 2007 et 2012. Si cela peut paraître compliqué, mathématiquement, une victoire au 2ème tour reste encore possible pour le candidat de l’UMP !

infographies-er.jpg


En Meuse, le Président de la République sortant connaît une certaine érosion des voix mais il demeure en tête avec 26.56% des voix, juste devant Marine Le Pen (25.82%) et François Hollande (« seulement » 23,40). Le candidat du Modem, soutenu par de nombreux élus meusiens, obtient un score décevant avec moins de 10 % . Là encore, le total des voix de droite atteint pratiquement les deux tiers des suffrages puisque la gauche est cantonnée à 36.36 %.

Si le bleu l’a emporté au 1er tour en Meuse, les scores de Marine Le Pen atteignent des sommets (3ème meilleur score national). Pourtant, je ne suis personnellement pas surpris !

Dans les  derniers jours de la campagne, de la Foire de Damvillers au marché de Verdun en passant par les rues du centre ville, jamais autant de personnes nous ont affirmé « moi, je vote Le Pen ! ». La sociologie de l’électorat « frontiste » a évolué dans notre département. En premier lieu, les jeunes (diplômés ou non), votent désormais Le Pen . Les ouvriers ont fait le même choix en témoigne les scores réalisés dans certaines communes où traditionnellement la gauche l’emportait (Dieue, Sommedieue, Belrupt), les militaires (il suffit d’observer les résultats du FN à Thierville, Rouvres ou à Etain). Enfin, de nombreuses communes rurales (de la périurbanisation au rural profond) connaissent une progression importante du parti créé par Jean Marie Le Pen, je pense à Senoncourt les Maujouy par exemple….

On peut continuer à stigmatiser cet électorat comme les « ignobles » Guignols de l’Info (« les électeurs de Le Pen sont des imbéciles » !) mais de plus en plus de personnes issues des classes moyennes avouent sans crainte qu’ils votent FN. Combien de commerçants, d’artisans, d’agriculteurs, de fonctionnaires (des pompiers aux gendarmes) ou de chefs d’entreprises m’ont avoué leur ras le bol ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

Roger Cayzelle 24/04/2012 16:08

Je préfère le bleu que le noir et de très loin. Ceci étant la poussée du FN est très préoccupante. Je pense comme vous Jerome qu'il ne sert à rien de les insulter mais il faut trouver les clés qui
permettent remettre au centre du débat les paris républicains. Je suis prèt à en discuter avec vous