Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Plaidoyer d'un arboriculteur meusien pour une "TVA sociale"

Le débat sur la TVA sociale existe en France depuis plusieurs années maintenant. Alors que nous continuons à hésiter sur les bienfaits d'une telle mesure pour notre économie, nos voisions allemands agissent.

Comment renforcer la compétitivité de nos entreprises et de notre agriculture ?

Etienne Benoit produit des fruits à Haudiomont sur les Côtes de Meuse . Je vous transmets son plaidoyer pour une TVA antimortalité.

DSCF1785.jpg

1. Constat unanime : le coût du travail est trop élevé
La preuve par l’exemple (Source : statistiques FAO):
•    Production de 1990 à 2008 :
Fraises: France – 50 %, Allemagne + 50%
Tomates: France – 14%, Espagne + 24%
•    Surfaces en légumes (asperge, laitue, carotte, oignons, fraises, courgettes) :
France :      - 11659 ha, soit – 20.6%
Allemagne : + 22694 ha, soit + 49.5%!!!
Ne pas se tromper sur les causes
•   Pour les acheteurs, quelle différence majeure entre une pomme Belge et Française ou  entre une Mirabelle Allemande et Française ?
Le Prix à l’achat !!!
•    Un fruit n’est pas une voiture : la haute technologie est sans effet… sur la compétitivité
•    L’organisation des producteurs serait insuffisante en France : concrètement, ça changerait quoi aux prix de revient trop élevés?


2. Certains pays agissent !
•    Allemagne Décembre 2011 : syndicats agricoles, syndicats salariés, politiques : tous d’accord pour décider de passer de 55 jours par an à 6 mois l’autorisation des travailleurs étrangers sans charges, sans taux horaire du salaire…
•    Constat : Les Allemands en remettent une bonne couche pour distancer les pays voisins déjà distancés et inquiets …La TVA sociale pour eux, c’est depuis 2004 !
•    Conséquences à prévoir : de nouveaux milliers d’ha (fruits, légumes en premier) et des milliers d’emploi à perdre chez les voisins…, en France !!!


3. La France tergiverse…
•    La France voit ses hectares disparaître…
•   Pas tous d’accord sur le constat : le coût de la main d’œuvre ne serait pas déterminant pour certains…
•    La TVA sociale serait une solution concrète. Opposition farouche des principaux syndicats de salariés et de partis politiques…
•    La France discute, débat, se déchire… Va-t-elle enfin prendre des décisions pour sauver ses emplois


4. Atouts de la TVA anti mortalité
•    On nous cite trop souvent ses défauts, pas ses atouts, par exemple :
•  Les prix des produits importés augmenteraient, ceux produits en France pourraient baisser!!!  Achetons Français !!! Conséquence: pas l’inflation tant annoncée!!!
•    Les cotisations sociales des agriculteurs baisseraient aussi. Pas de distorsion entre ceux employeurs et ceux sans salariés !!!
•    Les salaires nets en agriculture pourraient augmenter. Nous sommes demandeurs !!!
•    productions à fort besoin de main d’œuvre ? ( ce qu’il en reste!)


5. Un exemple concret
•    Je vends mes pommes à 0€75 HT, juste au prix de revient depuis 2 ans (0€79 TTC)
•    Salaires, Ch. Soc : 55 à 58 % du PDR
•  Charges sociales 0€ 15, soit 20% du prix de revient  (parts salariales, patronales et exploitants)
•    En affectant ailleurs que sur le coût du travail une partie des Ch. Soc., on devine aisément le gain de compétitivité de nos produits, d’autant plus si on taxe les produits importés. (-30%, c’est 0.05 € de PDR en moins.  Si 3% de TVA anti mortalité, c’est 0.02 € en plus : Gain de 0.03 € )


6. Ce serait possible demain


•    De gagner sa vie en produisant des fruits et légumes en France, en Meuse…
•    D’augmenter les salaires de nos employés
•    De ne pas augmenter les prix de vente aux consommateurs.

Cessons ces oppositions idéologiques dépassées…
Débattons objectivement, négocions, arbitrons  et décidons ensemble pour enrayer le déclin qui n’est pas inéluctable ".

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article