Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

le "Meuse bashing", stop ou encore ? (1)

  A l’instar de François Hollande et de son gouvernement qui accumule les couacs comme Teddy Riner les titres mondiaux, notre département vient de subir  une série d’échecs retentissants ces dernières semaines. De plus, ces mauvaises nouvelles sont relayées par les médias nationaux, ce qui a, au moins le mérite, de faire parler de nous.  La Meuse est-elle vouée à mourir à petit feu voire même à disparaître ?  
Dans une première partie, je me ferai l’avocat du diable en me focalisant sur tout ce qui ne va pas aujourd’hui. Côté obscur et pessimiste de notre département. Dans un second post, j’évoquerai au contraire tous les atouts et les motifs d’espoir, pour se tourner définitivement vers l’avenir !
 
Pour commencer, recensons rapidement les mauvaises nouvelles plus ou moins récentes (j’en oublie sûrement) :
  • Echec (provisoire ?) de la mise en place d'une Communauté d'Agglomération sur Verdun
  • Suspension de la ligne de chemin de fer (Verdun-Châlons) remplacée par des autobus
  • Fiasco annoncé du Centenaire
  • Annonce de fermeture de plusieurs sites industriels (Sodetal....)
  • Restructuration militaire avec la fermeture du 8 ème RA de Commercy
  • Couacs de communication (le Tour de France, Meaux....             
Cerise sur le gâteau, les médias se déchaînent, des Guignols de l’Info (pour qui « la Meuse, c’est le Kosovo en plus froid » dixit la marionnette de Léonarda) au JDD (pour qui le Centenaire serait la « Chronique d’un fiasco annoncé ») en passant par le témoignage d’un étudiant meusien sur le site rue 89.com (« c’est quoi la Meuse, coup de gueule d’un étudiant meusien »).
 
 
Enfin, si l’on suit certains experts en Aménagement du Territoire, comme Laurent Davezies dans son récent ouvrage La Crise qui vient. Essai sur la nouvelle fracture territoriale, la France se découperait désormais en 4. Une France marchande des métropoles dynamiques (autour de Paris soit 40 % de la population), une France des territoires non marchands dynamiques (40%), une France marchande et non dynamique (celles des plans sociaux et du Nord Est 10% ) et enfin une France non dynamique et non marchande (qui vivrait de l’assistanat 10%). Ainsi, si l’on suit cette prospective, on ne voit guère de portes de sortie pour des territoires ruraux du Nord Est comme la Meuse, qui n’a pas de grandes métropoles, un climat peu agréable et une main d'œuvre peu qualifiée... Sur le plan de l'évolution démographique, nous souffrons d'un déclin relatif, voire absolu pour certains territoires, consécutif d'un déficit migratoire important, en particulier chez les jeunes actifs. Au niveau des emplois, nous subissons une diminution de leur nombre dans un contexte de multiplication de catastrophes locales, produit d'une poursuite de la désindustrialisation sans émergence d'autres activités économiques capables de prendre le relais.

L’action des politiques meusiens se résumerait désormais donc à aller chercher (pleurer ?) des compensations à Paris au nom de l’égalité des territoires, alors même que l’Etat cherche à se désengager financièrement. On continue comme ça ou on cherche d’autres solutions ? Y a-t-il des motifs d’espoirs ou doit-on se résigner une bonne fois pour toutes à supprimer notre département ?

 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

roger cayzelle 02/11/2013 10:49

Jérome je n'ai plus vos coordonnées si vous pouviez me redonner votre mail; si vous le souhaitez je suis pret à venir travailler ces questions avec un petit groupe, m^me restreint amicalement

Jérôme Dumont 02/11/2013 11:27



Je suis intéressé à plusieurs titres. Amicalement


jeromedumont55@orange.fr


0629494114



Roger Cayzelle 01/11/2013 20:52

Jerome je partage totalemement ce point de vue. Je viens d écrire une petit papier pour une revue qui s intitulé"pour en finir avec le colbertisme" Il faut en effet sortir de cette logique de
compensation qui ne mène nulle part. On peut en parler. J ai relayé votre post sur FB.

Jérôme Dumont 02/11/2013 08:50



Merci Roger. Il faudrait effectivement en finir avec cette logique de guichet. Au plaisir d'échanger !