Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Le gouvernement Fillon III, un pari risqué mais courageux ?

Le nouveau gouvernement Fillon (le 3ème depuis 2007) vient d’être nommé dimanche soir. Alors que des métaphores plus ou moins heureuses sont utilisées par les commentateurs politiques (coup de barre à droite, en ordre de bataille, équipe resserrée, gouvernement de combat pour gagner 2012, fin de l’ouverture….), quels enseignements peut-on tirer de ce remaniement, annoncé depuis plusieurs semaines ?

Commençons par une énorme déception, avec l’absence dans cette nouvelle équipe de Gérard Longuet, Président du groupe UMP au Sénat. Alors que l’on peut se féliciter du retour de poids lourds à des ministères prestigieux tels qu’Alain Juppé ou Xavier Bertrand, Gérard Longuet, fidèle à Nicolas Sarkozy et sénateur de la Meuse, ne redeviendra pas ministre de la République. Dommage pour la France et pour notre département….

Après la réforme des retraites, Nicolas Sarkozy a choisi de renouveler sa confiance à François Fillon, soutenu par les Français et par les parlementaires de la majorité. N’est-il pas assez paradoxal d’entendre les journalistes ou des hommes politiques (de l’opposition ou du centre) s’offusquer parce que le Président écoute sa majorité à l’Assemblée Nationale ? Ne critiquent-ils pas la présidentialisation de la 5ème République en plébiscitant un retour à un régime plus parlementaire ?

De même, la désignation de Jean-François Copé à la tête de l’UMP est une bonne nouvelle. Fort de son bilan de Président de groupe UMP à l’Assemblée Nationale, le député-maire de Meaux va apporter tout son dynamisme et son expérience au parti majoritaire.

En recentrant son équipe sur un noyau personnalités issues de la famille UMP, Nicolas Sarkozy a fait le choix d’un retour aux fondamentaux de 2007. Elu pour 5 ans, il fait le pari de conforter son socle électoral du premier tour de la dernière présidentielle (autour de 30%). Il peut cependant se couper d’une partie centriste (de Borloo à Bayrou) qui lui sera indispensable pour remporter le 2ème  tour en 2012.

Gouverner, c’est choisir mais c’est aussi prendre des risques. L’avenir nous dira s’il avait raison…..

 1439929_5_5ced_le-gouvernement-de-francois-fillon-apres-le.jpg

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article