Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

La réforme territoriale, une chance pour le Verdunois et la Meuse

Avec près de 500 communes et un territoire de 6200 km2, la Meuse est bel et bien un territoire rural. Aussi, la réforme des collectivités territoriales engagée par le gouvernement nous amène à réfléchir sur le découpage et la recomposition de nos Communautés de Communes et de nos cantons. Nous bénéficions d’une chance unique de réformer notre territoire, saisissons-là !

D’un point géographique, notre département possède 3 handicaps :

-          Un territoire vaste (6200 kms2) pour une population peu nombreuse (moins de 200000 habitants) disséminé sur près de 500 communes, 31 cantons et 30 communautés de communes (90% de la population)

-          Une situation (position) géographique entre la Grande Région (le sillon lorrain) et les contreforts de l’agglomération parisienne.

-          Une absence historique d’agglomération de taille importante. Verdun, la 1ère ville de notre département ne compte que 20000 habitants.

A partir de ce constat, comment les décideurs peuvent-ils agir pour réduire  ces handicaps et aménager au mieux notre territoire ? Ne doit-on pas commencer par renforcer nos points forts, c'est-à-dire Verdun ?

Pour réussir cette réforme, il faut évidemment écouter et valoriser le rôle fondamental et remarquable des élus de terrain (notamment les maires des communes rurales). Ils connaissent leur territoire et leur population mieux qui quiconque ! Cependant, si la volonté de chacun est de défendre « son territoire » (Vauban aurait dit son « pré carré »), elle ne va pas forcément de pair avec l’intérêt général et de l’avenir de l’ensemble de population du département.

Si une partie des 3 communautés de communes du Verdunois fusionnait pour atteindre un minimum de 30000 habitants, on se rapprocherait de la taille moyenne de nos voisins (Communauté de Communes de Chaumont sur Marne ou de Bar le Duc). Certes, il ne faut pas uniquement regarder le côté arithmétique et budgétaire mais cela permettrait de rationaliser les coûts de fonctionnement et surtout de gagner en efficacité. Est-il raisonnable de disposer de 3 offices du tourisme pour effectuer la visite des champs de bataille ?

D’autre part, en essayant d’être le plus objectif possible, Verdun reste, à une échelle locale, attractive et polarisante. L’espace « vécu » d’une grande partie des habitants du Nord meusien s’effectue à Verdun  que ce soit les migrations pendulaires (déplacement domicile-travail), la scolarité, la santé ou les fonctions commerciales, culturelles ou même sportives. Peut-on sérieusement continuer à vouloir tourner le dos à la ville centre en cherchant à l’affaiblir ?

Enfin, cet été, la semaine fédérale de cyclisme a démontré qu’une manifestation festive à Verdun bénéficiait à tout le territoire environnant. N’est-ce pas un exemple de réussite à suivre ?

En conclusion, nous devons vraiment nous servir de cette opportunité pour réaliser une réforme gagnante et positive pour le Verdunois et la Meuse. Nous avons trop souvent souffert des querelles de personnes et nous devons rechercher l’efficacité et l’intérêt de notre territoire. Pensons à l’avenir des jeunes générations…..

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article