Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

L’école européenne des cadres, une idée intéressante et passionnante pour promouvoir l’Europe

 

véro et moiAprès les élections européennes de 2009, Michel Barnier, Commissaire Européen chargé du Marché intérieur et des services, a décidé de créer une école des cadres européens.

L’objectif de cette école est d’établir un réseau d’information et d’action et de trouver des relais pour redonner une dynamique à l’idée européenne.

Comment faire comprendre à la population européenne l’importance et la nécessité de l’Europe dans un monde globalisé en pleine crise économique ?

C’est ainsi que j’ai eu l’honneur de participer à deux journées de formation le 28 et 29 juin 2010 au Parlement européen. Nous avons pu rencontrer de nombreux députés, des commissaires, des présidents de commission ou des coordinateurs. S’il est impossible de faire un compte-rendu exhaustif des différentes interventions, je vous propose de les résumer en quelques idées.

Tout d’abord, première idée reçue énoncée par Elisabeth Morin-Chartier, députée européenne et Secrétaire de la délégation française du groupe PPE, avec 40000 fonctionnaires (contre 43000 à la Mairie de Paris), l’administration est loin d’être pléthorique. Si les institutions semblent complexes, le Parlement a un rôle de plus en plus important. Les semaines sont organisées en 3 temps entre le travail en commission (il en existe 20 plus 2 sous-commissions), les discussions au sein des groupes politiques et les votes en session à Strasbourg. Les députés européens se partagent entre leurs convictions politiques et nationales et se retrouvent dans l’obligation de réaliser des consensus permanents.

L’intervention de Joseph Daul, Président du groupe PPE au Parlement, nous a éclairés sur cet aspect. 1ère force politique du Parlement avec 265 députés, Joseph Daul doit composer avec 27 nationalités sans posséder de majorité absolue. Il doit donc réaliser l’unité au sein du PPE puis trouver des alliances avec les autres partis politiques. Vaste programme quotidien !!!

Moins politique, Judith Hardt nous a informés sur le rôle des lobbys à Bruxelles. Ne disposant pas d’une administration imposante comme en France, le lobbying (privé, public ou issu de la société civile) est reconnu officiellement. « Tout le monde veut être à Bruxelles même le Pape ! »

Arnaud Danjean, Président de la sous-commission «  Sécurité Défense » et spécialiste des questions internationales (notamment au Kosovo), a évoqué la politique étrangère de l’UE, prise entre volonté d’indépendance des Etats (et notamment la France) et la mise en place de la PESDC (Politique Européenne de Sécurité et de Défense Commune) sous la direction de la Haute Représentante de l’UE pour les Affaires Etrangères, Catherine Ashton. Passionnant !

Sophie Auconie, Députée membre de la Commission  du développement régional, nous a indiqués que nous étions les mauvais élèves de l’UE pour consommer les fonds structurels. En effet, destinés aux collectivités locales et aux entreprises, les fonds structurels (FEDER, FSE) n’ont été programmés qu’à 33% pour seulement 7% de payés (l’Espagne ou l’Allemagne en sont à plus du double !). Des efforts d’information et de vulgarisation des procédures sont à proposer aux régions.

Michel Dantindantin, vice-coordonnateur de la Commission Agriculture et Développement Durable nous a brossé l’historique de la PAC et de ses problèmes actuels. Rappelant le succès du seul domaine entièrement intégré, du coût relatif pour l’UE (100 euros par habitant et par an), il nous a expliqué les tenants et les aboutissants de la crise actuelle et les perspectives d’avenir notamment la mise en place de la nouvelle PAC pour 2013.


 

Michelle Striffler, Jean-Pierre Audy, Damien Abad, Christophe Béchu, ou Constance Le Grip sont également intervenus au cours de ce séminaire.

Véronique Mathieu, notre députée lorraine, toujours aussi sympathique, nous a fait visiter ses bureaux pour mieux comprendre le travail qu’elle effectue avec ses collaborateurs.

Enfin, Monsieur Dan Préda, député roumain, nous a montré le point de vue, assez « pessimiste » d’un pays nouvellement entré dans l’UE.député roumain

A nous maintenant de trouver des idées et de faire des propositions dans nos territoires pour relayer ses différentes informations sur l’Europe.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article