Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Faut-il limiter l’assistanat en France ?

En mai dernier, Laurent Wauquiez, Ministre de l’Enseignement Supérieur, lançait un pavé dans la marre en lançant « l’assistanat est le cancer de la France ». Pour lutter contre ces dérives, le responsable de la droite sociale proposait de plafonner les minima sociaux à 75 % du SMIC et d’obliger les allocataires du RSA à effectuer 5 heures hebdomadaires de travaux de « service social ». Aussitôt, une grande partie des médias et des représentants du « politiquement correct » lui tombaient dessus le qualifiant de populiste ou de libéral.

Pourtant, force est de constater que nombreux de nos concitoyens ne supportent plus ces dérives du système social français. Faut-il limiter l’assistanat en France ?

Laurent-Wauquiez.jpg

« Réserver des logements sociaux à ceux qui travaillent »

Tout d’abord, selon un récent rapport du CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie), dans les cinq dernières années, 500.000 personnes en recherche d'emploi ont renoncé à un poste qui les aurait contraintes à accroître leurs dépenses de logement. D’où la nouvelle proposition de la droite sociale de réserver une partie des logements sociaux aux travailleurs modestes !

« La fraude sociale, 20 milliards par an »

D’autre part, un rapport récent du député Dominique Tian dénonçait la fraude  sociale qui représente près de 20 milliards d'euros, soit 44 fois plus que la fraude actuellement détectée". Selon la mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la Sécurité sociale, qui a procédé depuis près d'un an à vingt-huit auditions et six déplacements dans les régions, "la lutte contre la fraude n'est plus un sujet tabou". Plusieurs pays européens se sont déjà engagés dans cette voie, notamment le Royaume-Uni et l'Allemagne.

237020_0201706184525_web.jpg

« Le ras le bol des classes moyennes »

Enfin, ce sentiment de dérive de l’assistanat est très présent chez les professions intermédiaires et les classes moyennes supérieures, qui constitueraient 38% de l’électorat. En effet, les classes moyennes ont l’impression d’être lésés par « les profiteurs du haut et les profiteurs du bas » et d’être les seuls à payer. A Verdun et dans le Nord meusien, les messages de ce type me sont répétés à longueur de journée par des commerçants, des artisans, des commerciaux et des chefs d’entreprise, des cadres, des agriculteurs ou même des enseignants ! Pour paraphraser Sartre, il faut arrêter des désespérer les classes moyennes !

 

http://www.credoc.fr/publications/abstract.php?ref=R274

http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i3603.asp

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jérémy G. 06/11/2011 11:10


Merci de souligner les dérives de l'assistanat! Qui comme tu le dis si bien exaspère les classes moyennes... On commence à croire qu'on travaille par fierté ou pour payer les impôts!
Et la fusion de l'impôt sur le revenu et de la csg promise par la gauche ne devrait pas arranger les choses!


Jérôme Dumont 06/11/2011 21:47



En effet, elle accentuerait la pression fiscale sur ceux qui travaillent.....