Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Faut-il « contrôler » le versement de l’Allocation de Rentrée Scolaire ?

Les différentes caisses d’Allocation Familiales ont commencé à verser l'ARS à environ 3 millions de millions pour les enfants scolarisés de 6 à 18 ans. Si les conditions dépendent des revenus des parents (qui ne doivent pas dépasser 22946 euros pour un enfant), elles varient quelque peu suivant de l’âge (280,76 euros pour les 6-10 ans, 296,22 pour les 11-14 ans et 306,51 pour les 15-18 ans).

Aussi, depuis maintenant 3 ans, le député UMP de l’Oise Edouard Courtial propose de verser cette "fameuse" ARS sous forme de bon d’achat. Si beaucoup s’oppose à cette idée (et notamment Nadine Morano, la secrétaire d’Etat à la famille), je la partage pleinement.

En effet, enseignant en lycée professionnel, où de nombreux étudiants sont issus de classes sociales modestes, je me rends compte que l’ARS n’est pas bien utilisée. Chaque année, des élèves arrivent sans le matériel de base (des cahiers, copies !!!) indispensables pour réussir.

Si cette aide est loin d’être négligeable, elle est trop souvent détournée de son objectif initial. De nombreux parents préfèrent renouveler leur matériel électronique (écran plat, console de jeux…) en parfait accord avec leurs enfants. Certes, la consommation des ménages est dopée mais elle profite  aux produits asiatiques en augmentant notre déficit commercial….

Paradoxalement, la région Lorraine, dirigée par le socialiste JP Masseret, propose une carte « Multipass » créditée en début d’année scolaire. Les achats ne peuvent s’effectuer que dans des librairies pour acheter les manuels scolaires, des livres ou des dictionnaires. L’aide accordée atteint bien des buts pédagogiques.

Le versement de l’ARS pourrait donc se faire selon ce même principe sans pour autant limiter l’aide financière et pédagogique. La réussite scolaire des jeunes plus défavorisés serait améliorée et le principe « d’égalité des chances » renforcé.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article