Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Recensement de la population 2017 (France, Grand Est, Meuse)

L’INSEE vient de publier les résultats de son dernier recensement. Si la population française a continué d’augmenter entre 2010 et 2015, il n’en est pas de même pour la région Grand Est et pour le département de la Meuse.

Quelles sont les tendances démographiques de ces dernières et comment peut-on agir pour retrouver notre attractivité ?

Une dynamique nationale à l’Ouest et au Sud

Nous sommes désormais 66.2 millions de Français soit une progression de 1.57 million entre 2010 et 2015 (+300000 personnes par an). Pour résumer, les grands pôles urbains (à l’exception de Paris) et les territoires de l’Ouest et du Sud gagnent de la population. A la différence, les petits pôles urbains, les communes isolées des grands pôles et les territoires du Nord et de l’Est stagnent voire perdent des habitants.

Le Grand Est à la peine

La région Grand Est est la 3 ème région la moins attractive de métropole, après l’Île de France et les Hauts de France.

4 départements ruraux possèdent un taux de croissance négatif avec la Haute Marne (-0.5), les Vosges, les Ardennes (-0.4%) et la Meuse (-0.3%). Ils s’opposent à l’Aube et à la Marne en raison de la proximité parisienne et à l’Alsace (toujours dynamique mais dont la croissance démographique diminue avec + 0,4%). Le sillon mosellan stagne aussi avec les capitales lorraines Metz et Nancy qui voient leur population diminuer au profit des communes périurbaines. C’est l’image de tout le Grand Est que nous devons changer ! Le plan fibre va dans le bon sens…..

La Meuse

Notre département compte 190626 habitants. Si le solde naturel reste positif, le solde migratoire est toujours négatif. Le départ des jeunes et le vieillissement de la population pourraient encore accentuer notre situation . Les 2 communautés d'agglomération sont en déficit avec -0.5 pour la Grand Verdun et -0.4 pour Bar le Duc, de même que presque tous les EPCI, à l’exception de la Communauté de Communes Meuse Val de Meuse Voie Sacrée (+0.3%).

Ce territoire cumule de nombreux atouts sur lesquels nous devons nous appuyer pour le reste du département. Des entreprises dynamiques y sont installées (Four à chaux, Berthold, Hutin….). Les communes sont situées à proximité des axes de communication (échangeurs autoroutiers, gare Meuse TGV…) et les collectivités ont investi pour améliorer la qualité de vie  (Maison médicale, accueil périscolaire….).

Réfléchissons à ce qui permet d’améliorer notre attractivité. Rien n’est figé !

L'Histoire l'a montré !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article