Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Droit de réponse

Droit de réponse

Mon cher Pierre,

J'ai découvert hier un communiqué de presse, quelques heures après le 1er tour de l’élection présidentielle. Pour la 1 ère fois, la droite modérée n’accède pas au 2ème tour. Ton manque de recul face aux événements est troublant. L’heure n’est pas à la polémique et le moment est très mal choisi. Cependant, tes propos m’obligent à clarifier la situation et je t’en remercie.

Depuis plusieurs mois, mes appels à la concertation et au dialogue, y compris ma demande de profiter des primaires nationales pour en faire des locales, n’ont jamais été suivis. Et hier, lundi, j’ai eu l’honneur de recevoir un message de ta part. Tu as préféré me téléphoner, pour me proposer de devenir ton suppléant. Selon toi, tu as des chances de devenir Ministre (de cohabitation !) et ainsi je pourrais quand même devenir député ! Alors que le 2ème tour de l’élection présidentielle n’est pas encore joué, tu tires déjà des plans sur la comète, pour répondre à tes ambitions personnelles. Tu oublies certainement que ce sont les électeurs qui décident ! Ce sont les meusiens qui votent !

Quelle déconnexion par rapport à la réalité quotidienne !

Les électeurs ne supportent plus les magouilles politiciennes. Ils ont rejeté en masse les partis politiques traditionnels parisiens, ceux- là même qui t’ont désigné candidat en juin 2016, sans aucune concertation locale !!!!

Je crois que nous n’avons pas vécu la même campagne électorale. Tu n’as sûrement pas entendu la colère légitime des Meusiens. Ils réclament les mêmes chances pour la ruralité que pour les grandes métropoles, ils veulent l’accès à la santé, ils veulent vivre de leur activité. En représentant ce système d’en haut, tu as logiquement des difficultés à appréhender la France d’en bas.

Il faut comprendre le choix des électeurs FN, c’est un cri pour se faire entendre, il ne faut en aucun cas les mépriser. Nous devons redonner envie et espoir, nous devons convaincre, nous devons faire pour ceux qui souffrent. Ce sont les actes qui font le politique de terrain pas les discours.

La politique a changé. Si nous sommes de la même génération, nous ne partageons pas les mêmes méthodes. Depuis ma déclaration de candidature en début d’année 2017, je sillonne l’ensemble de la circonscription, pour construire mon projet avec les Meusiennes et les Meusiens. Mon comité de soutien, qui dépasse les clivages politiques classiques, rassemble plus de 1000 signatures. Les élus de la majorité départementale, Président en tête sont à mes côtés - ils ne forment pas une clique comme tu me l’as si gentiment répété – mais une équipe au service des Meusiens. J’ai rencontré de nombreux maires. J’ai réuni plus de 200 personnes à mon lancement de campagne et plus de 100 à l’inauguration de ma permanence.

Dans le renouvellement politique que souhaitent les Français, au même titre que la transparence et l’exemplarité, la parité est une évidence. Aussi, tu comprendras, même si la loi ne nous y oblige pas, que j’ai préféré une femme pour être ma suppléante ! Dominique Aarnink Géminel, qui m’accompagne, partage les mêmes valeurs que moi. Elle est compétente et représentative des territoires de la circonscription. J’aurai aimé te proposer, à mon tour, d’être mon suppléant. C’est impossible, un ou une suppléante n’est pas une monnaie d’échange !

Enfin, je suis d’accord avec toi sur le partage des responsabilités au niveau de notre département. Je pense que tu dois continuer ton action à la Région Grand Est. Comme vous le soulignez souvent, vous n’êtes que 3 à pouvoir défendre notre territoire à Strasbourg. Tu devrais y consacrer plus de temps.

Mon cher Pierre, pour conclure, je te demande de ne pas poursuivre dans ton entêtement à être candidat aux élections législatives dans la 2ème circonscription de la Meuse. Il faut savoir tirer les leçons de cette défaite historique. Nous ne pouvons pas reproduire un 23 avril bis….. L’avenir de la Meuse est en jeu ! L’avenir est en chacun des Meusiens.

Aujourd’hui et demain, je me battrai pour faire entendre la voix de la Meuse à Paris !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article