Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

Vendredi 13 au Stade France

Vendredi 13 au Stade France

A défaut d'avoir réussi à obtenir des places pour l'EURO 2016 en France, j'ai pu assister, avec mon père et mes enfants de 7 et 10 ans au match amical France Allemagne au Stade de France vendredi soir.

On sait tous aujourd'hui les événements tragiques qui se sont déroulés aux alentours du stade pendant le match, avec les kamikazes qui, faute d'avoir pu rentrer dans l'enceinte, se sont faits exploser à proximité. Nous sommes passés 2 heures avant sur ces lieux et personne n'ose imaginer ce qui aurait pu arriver si cela s'était produit une heure avant ou une heure après le match.

Pendant la rencontre, nous avons tous entendu 2 énormes explosions mais, pris par la rencontre, nous avons dans un premier temps cru à un jet de pétard ou à une bombe agricole comme on voit si souvent dans les événements sportifs. Les réseaux mobile et Internet étant saturés, nous avons commencé à recevoir, par bribes quelques informations de la part de nos proches. Mais ce n'est véritablement qu'au milieu de la 2 ème mi-temps, que l'inquiétude a commencé à se faire ressentir dans la tribune où nous nous trouvions. A aucun moment donné, les spectateurs n'ont cédé à la panique, peut-être par manque d'informations. En tout cas, on ne peut que saluer le sang froid avec lequel les organisateurs (notamment les stadiers....) et les forces de l'ordre ont géré cette situation.

A la fin du match, un message nous a avertis que nous devions, suite à un incident à l'extérieur, sortir par les portes opposées. Si certains sont rentrés sur la pelouse, cela n'a pas été notre cas. Après quelques minutes d'attente, nous avons pu rejoindre un ascenseur et sortir rapidement.

Dehors, nous avons ressenti un sentiment d'angoisse plus fort, devant les hélicoptères, la détermination des autorités à se faire respecter pour suivre la bonne route, les sirènes et les réactions légitimes de certains de nos compatriotes. Nous avons vite rejoint notre voiture et enfin pu donner des nouvelles à nos proches, plus inquiets pour nous. Mes enfants se sont vite endormis, fatigués par leur longue journée. Nous avons alors appris et suivi en direct la suite des événements, beaucoup plus tragiques que ce que nous avions nous-mêmes vécus. De retour en Meuse, la nuit fut courte et agitée.

Je préfère retenir la joie de mes enfants, leurs yeux écarquillés et leur sourire quand ils ont accédé à leur place derrière le but. Même s'ils ont sans doute eu peur à la sortie du stade, ils n'ont pas encore réalisé ce qui est arrivé à notre pays durant ce triste vendredi 13. Quelques heures plus tard, ils reprenaient leur activité favorite, en participant à un plateau de football.

La vie reprend et doit continuer normalement.......

Vendredi 13 au Stade France
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article