Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Jérôme Dumont

Ce blog évoque la vie politique de la Meuse et de Verdun. Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2)

AVENIR DES HOPITAUX MEUSIENS

J'ai proposé de débattre de l'avenir des hôpitaux meusiens à mes collègues de la majorité départementale pour la séance plénière du 2 juillet. Après des échanges constructifs et assez consensus, cette question est devenue une motion de l'Assemblée Départementale, votée à l'unanimité.

QUESTION D’ACTUALITE

Présentée par MM. Jean-Louis CANOVA, Jérôme DUMONT,

Gérard ABBAS, Jean-François LAMORLETTE

La semaine dernière, des salariés des Centres Hospitaliers de Verdun et de Bar-le-Duc ainsi que le CHS de Fains-Veel ont manifesté dans les rues de nos villes. En cause, la réforme des hôpitaux dite loi Touraine ou GHT (Groupement des Hôpitaux Territoriaux), du nom de la Ministre de la Santé.

En effet, dans la lettre de mission de la Ministre, la création des GHT procéderait d’une double volonté:

- élaborer une stratégie de territoire commune pour les établissements autour d’un projet médical commun. En Meuse, ce serait les deux hôpitaux de Verdun et Bar-le-Duc qui seraient concernés avec les établissements voisins de Saint-Dizier et Vitry-le-François. Un établissement support serait choisi parmi ces quatre entités. Quelles seraient alors les conséquences pour les trois autres ?

- gérer ensemble des fonctions transversales (mutualisation de certains achats et de certains services).

Par ailleurs, la Ministre rappelle la nécessité de prendre en compte la réforme des hôpitaux de proximité avec le développement des nouveaux modes de prise en charge (hospitalisation de jour, télémédecine…..).

Nous relayons aujourd’hui devant l’Assemblée départementale les inquiétudes de nombreux citoyens meusiens. Par exemple, le Centre Hospitalier de Verdun, 1er employeur du département avec environ 2 000 salariés, réalise un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros. D’ores et déjà, une cinquantaine de lits devraient être supprimés en chirurgie et médecine, entraînant mécaniquement une baisse des effectifs et des compétences dévolues au Centre Hospitalier. Alors, quel sort va être réellement réservé aux hôpitaux meusiens ?

La décision de l’ARS de fermer 20 lits en psychiatrie au CHS de Fains-Veel provoque, suite au départ d’un médecin non remplacé, la fermeture inattendue du service « Chantereine » alors que celui-ci était considéré comme indispensable pour orienter les personnes âgées atteintes de troubles de comportement vers des services adaptés. Cette fermeture ne serait pas sans conséquence tant pour la qualité des soins aux patients concernés qui seraient désormais intégrés avant diagnostic dans des services non adaptés, et tant pour les personnels impactés.

Malgré les efforts des collectivités territoriales, notamment avec le développement des Pôles de santé, nous assistons à une désertification médicale. Il est de plus en plus difficile d’attirer des médecins en Meuse, notamment des spécialistes. Plus grave, le personnel médical est vieillissant. Comment les remplacer avec ces nouveaux GHT ?

Cette réforme, sous couvert d’une meilleure organisation et qui ne recherche aucune efficience, est préoccupante pour l’avenir du service public de santé dans notre département.

C’est pourquoi, nous demandons que notre Assemblée départementale saisisse la Ministre de la santé afin d’obtenir des éclaircissements sur l’avenir des hôpitaux meusiens.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jérôme Dumont

Engagé dans le Nord meusien, je suis Conseiller Départemental de la Meuse (canton de Verdun 2).
Voir le profil de Jérôme Dumont sur le portail Overblog

Commenter cet article

FLORENTIN 04/10/2015 17:34

Vous parlez du chiffre d'affaire realisè par l' hôpital de Verdun et faite remarquer qu' il est le premier employeur, mais son but premier n' est il pas de recevoir,de traiter et de soigner correctement les patients. Beaucoup de choses sont à revoir parmis les compètence de cet hôpital,tant sur le plan humain que mèdical....

Jérôme 06/10/2015 10:19

Vous avez raison, un hôpital est avant tout un établissement de santé. J'évoque le personnel car le GHT veut limiter à 1 % l'augmentation de la masse salariale. Cela signifierait le non remplacement de certains médecins, à terme de services et donc de compétences.....

typhine 12/07/2015 02:22

Que l’hôpital de Verdun ferme et qu'il ferme en priorité la maternité.
Les cadres et le chef de service de la maternité abuse de leur pouvoir.
Le jour ou on m'annoncera la fermeture de la maternité de Verdun je ne pleurais pas sur leur sort.
Surtout après ce qu'il sont fait avec moi.